Actualités

LA FDI, LA FIESC, et L’APEL, ONT FUSIONNÉ POUR CONSTITUER LA FÉDÉRATION DU GÉNIE TECHNIQUE

Une fusion pour un avenir plus clair.
Le 06 novembre dernier, trois associations professionnelles représentant les métiers du génie technique, la FDI, la FIESC, et l’APEL

ont fusionné pour constituer la Fédération du Génie Technique. La FGT représente désormais les entreprises

des domaines des technologies électriques, du chauffage-sanitaire et de l’information et est devenue une des plus importantes fédérations du secteur artisanal.

pagner pendant et après l’apprentissage en proposant une formation de brevet de maîtrise.
In fine d’être à même d’offrir une innova- tion quotidienne à valeur pratique,
aider à faire fonctionner les bâtiments intelligents et mettre en oeuvre l’éco-efficacité de façon holistique.

ÉVÉNEMENT DU 20 JUIN 2019
Présidence et partenariats
Président : Marc THEIN ; Vice-présidents : Claude Schreiber et Vincent Lekens ; Patrick Colles : Secrétaire g énéral ; Pedro Pereira : Conseiller Fédération
La FGT est affiliée à la Fédération des Artisans. Elle est partenaire de DIEGO
(en collaboration avec ENOVOS Services SA), Enoprimes (en collaboration avec ENOVOS SA) et Wedo.lu
(en collaboration avec la FDA).
Fédération du Génie Technique p.pereira@fda.lu +352 424511-33

Présidée par Marc Thein, et vice-présidée par Claude Schreiber et Vincent Lekens, la nouvelle fédération représente désormais les métiers suivants :
Électricien / Installateur Chauffage- Sanitaire-Frigoriste / Installateur d’Équipements Electroniques /
Installateur de Systèmes d’Alarme et de Sécurité / Entrepreneur d’Isolations Thermiques, Acoustiques et d’Étanchéité / Fumiste / Installateur d’Enseignes Lumineu- ses / Recycleur d’Équipements Électriques et Électroniques / Ramoneur – Nettoyeur
de Toitures / Bobineur / Réparateur
de machines domestiques, de jeux
et d’automates / Constructeur – Poseur
de cheminées et et de poêles en faïences / Techniciens de machines de bureau
les systèmes de chauffage et les techniques de télécommunication forment aujourd’hui un système intégré. Plus que jamais, les particuliers et les en- treprises ont besoin d’une seule et même source d’expertise ». De plus, l’électrifi- cation et la connectivité, deux tendances lourdes, impactaient le positionnement des entreprises et donc le positionnement des fédérations professionnelles.
Le regroupement au sein d’une association commune permet donc de mettre
en valeur toutes les compétences de manière significative.
Agir dans le domaine de l’énergie pour répondre aux directives européennes dans le domaine de l’énergie, allant vers une réduction de 80% des gaz à effet
de serre d’ici 2050, et aux actions gouvernementales, la FGT entend accompagner ses entreprises.
« Chaque maison devra à terme produire au moins autant d’énergies qu’elle n’en consomme…

Nous souhaitons être acteurs de ce processus et agir comme facilitateur », soutient le conseiller de la Fédération des Artisans, Pedro Pereira en charge du secrétariat de la nouvelle structure.

Plus encore, cette fusion s’inscrit au coeur de la stratégie Rifkin et « Digital Lëtzebuerg », du développement durable et de smart energy building.

Alors pour parvenir atteindre ces objectifs communs et réussir la transition, la Fédération entend valoriser la formation et le conseil auprès de ses 450 entreprises membres, et créer des actions de promotion des métiers auprès du public jeune.
Façonner l’avenir de manière, durablement
Pour cela, rien de tel que la formation ! La fédération a à coeur d’offrir des formations professionnelles, complémen- taires et continues à la hauteur de l’évolution technologique.
En effet, des entreprises compétentes sont des employeurs attrayants et des employés motivés !
« Cela est d’autant plus crucial à l’heure où la technologie et la technicité de ces métiers évoluent à vitesse grand V. »
« C’est seulement à travers la formation que nous pourrons construire l’avenir de manière efficiente. Actuellement, les bâtiments intelligents
et éco-efficaces sont des sujets que nous abordons ensemble. Des sujets tout à fait passionnants qui nécessitent une réflexion durable… »
L’idée est donc de permettre aux artisans de lancer leur carrière, aux maîtres artisans d’exercer à la hauteur de leur titre, et aux employés, soit 12 000 salariés, de recevoir une formation continue qui
a du sens. Du côté des jeunes, le but est de les inciter à intégrer une formation CCP, DAP ou technicien dans un
des métiers de la FGT, et les accompagner pendant et après l’apprentissage en proposant une formation de brevet de maîtrise.
In fine d’être à même d’offrir une innovation quotidienne à valeur pratique, aider à faire fonctionner les bâtiments intelligents et mettre en oeuvre l’éco-efficacité de façon holistique.

vers le Link du nouveau site de la FGT:  >>   www.fgt.lu/fr/accueil/.

 

 

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.